LES TEMPLIERS D'HIER À AUJOURD'HUI


L'histoire de l´Observance transcende les Temps et les Espaces. Sa présence et son action ont en effet marqué différents lieux, en différentes époques.

Ainsi, signale-t-on un groupe modeste de chevaliers, sous la dépendance de l'Abbaye d'Aniane, et la conduite de Girard de Vienne et Guillaume au Courtnez devenu Saint-Guilhem, qui continuait néanmoins une tradition bien plus ancienne, issue de la Légion Thébénne, mais aussi des gestes de Saint-Dimitrius, Saint-Théodore, Saint-Julien à Brioude et Saint Férréold, liés aux Martyrs Viennois qui procédaient de l'enseignement de Saint-Jean l'Apôtre.

Elle se renouvelle dans les différents groupements nés du Concile de Troyes en 1129 et dans la ligne du "Laudea Miliciae" écrit par Saint-Bernard; Et aussi de l'action de Saint-Raymond Serrat de Fitero, qui en 1158, prit la défense de Calatrava (Bulle "Vivez selon l'Ordre des frères de Citeaux" 25 septembre 1164).

Elle paraît également dans d'autres institutions qui au cours de l'histoire, furent soumises ou rattachées à la juridiction dépendante de l'Ordre de Citeaux

Vous recherchez sincèrement les moteurs de " l'Ordre du Temple " qui n'a jamais disparu puisqu'il n'a été que suspendu, et vous désirez être guidé dans votre Queste...? Si vous êtes sans coeur double, alors nous avons à dialoguer.

INTRODUCTION

L'Histoire de l'Observance, d'origine bien plus ancienne, est liée à la chevalerie reconquérante des pays envahis par l'Islam depuis le VIIè siècle.

Dans le détail ses chroniques sont longues et abondantes, c'est pourquoi ici, il ne sera affectué qu'un survol, à grands traits, de son épopée, sachant que l´ensemble des archives antérieures á notre époque est dispersé dans divers dépôts publiques ou privés.

LE MOYEN - ÂGE

Dès 910, le courant fut animé par les grands Abbés de Cluny avec Guillaume Le Pieux Comte d´Auvergne et Duc d´Aquitaine. Vingt-sept expéditions furent conduites en Ibérie (Espagne) de 1017 à 1148 contre les Mores. Alexandre II et Grégoire VII¸ les Papes d´alors¸ les approuvèrent.

À L´Orient¸ en 957¸ Léon Phocas contre attaque¸ à la mort de Nicéphore¸ 969¸ toute la Syrie du nord est de nouveau chrétienne.

Quand¸ en 1095¸le Pape Urbain II lance l´appel de Clermont il sera entendu¸ car l´élite des royaumes est imprégnée d´esprit de reconquête.

Ainsi naitront les Gardes Hiérosolomitains : de la Citée Sainte; les Templiers : des Hospitaliers de Saint-Jean (Baptiste) : de Sainte-Marie des Allemands : de Saint-Lazare : du Saint-Sépulcre : etc...

Dans les Espagnes¸ ceux de Calatrava : Alcantara : Santiago :
de Saint-Benoît d´Avis : Saint-Jorge d´Alfama :

Après la suspension de l´ordre surnommé « Templier » : au royaume de Portugal¸ naîtra l´ordre de Jésus-Christ : au royaume de Valence¸ celui de Notre-Dame de Montesa : qui s´unira à San-Jorge d´Alfama

Tous unirent leurs efforts¸ ce qui aboutit à la rédition de Grenade le 2 janvier 1492.

LA RENAISSANCE

Le brigandage de Philippe Le Bel contre ce qui fut l´ordre du Temple mit en appétit d´autres souverains qui chercheront au cours des âges à unir la maîtrise des ordres aux apanages de leur couronne.

En attendant l´Observance du Christ à partir du Portugal va explorer la route des Indes en longeant la côte africaine et découvrira le Brésil. Avec Vasco de Gama elle ira jusqu´á Goa aux Indes Orientales. Prenant contact avec le Roy Jean D´Éthiopie.

C´est l´épopée des caravelles du Christ

À partir des archives de Calatrava¸ la couronne d´Espagne cherchera la route des Indes par l´occident.

C´est sous la croix de Calatrava que la « Niña »¸ la « Pinta »¸ la « Santa-Maria » et les autres aborderont ce qu´ils croiront être les Indes occidentales avant de devenir l´Amérique.

Durant cette même période les ordres continuent leur offensive en occupant Ceuta - Tanger - Oran - Tunis.

Ceux de Montesa et San-Jorge d´Alfama libéraient la Sicile avec Martin II¸ effectuant la garde de ses côtes¸ et participaient à la défense de Rhodes.

Malheureusement¸ à cause des dissentions politiques de l´époque et ses vicicitudes¸ on vit s´affronter bien des fois les frères dans des camps politiques diffèrents.

Autre difficulté¸ la Maîtrise étant absorbée par le gouvernorat royal le souverain attribuait souvent les charges à titre de bénéfice à leurs favoris¸ d´où décadence de l´esprit primitif ­ de même - parmis les religieux¸ dans toute l´Europe¸ à cause de la « Commende »

LES TEMPS MODERNES

Périodes troubles et peu favorables au développement de la Chevalerie, nous passerons les essais des XVIIè¸ XVIIIè¸ XIXè, pour citer le Hiéron du Val d'Or - du moins - à son origine , sans oublier le Scoutisme avec le Manteau Blanc - Notre-Dame du Temple¸ l´École du Pontcolbert etc...

Notons aussi quelques dates :

- 1871 Érection du Prieuré des Ordres de Chevalerie Régulière à Ciudad Réal d´Espagne.
- 1953 Reconnaissance du Prieuré dans le Concordat Espagnol avec le Saint-Siège.
- 1971 Liaison entre le Conseil des Ordres et l´OMCCST.
- 1972 Actualisation d´une Maison en France.
- 1980 Fondation de la Fédération des Ordres de Chevalerie de Calatrava - Santiago - Alcantara - Montesa.
- 1997 Promulgation du Règlement de l´OMCCST. Voie suivie pour une restauration : Formation de Pages et d´Écuyers - Chevalerie Séculière - Chevalerie de Profès - Chevalerie Conventuelle.







RETOUR AU HAUT DE PAGE




RETOUR À LA PAGE DE GARDE




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL