OBSERVANTIA MILITIUM CHRISTI SANCTAE TRINITATISQUE



BIENVENUE !... à la découverte de la vie des Compagnons d'Armes du CHRIST et de la SAINTE TRINITÉ


L´OBSERVANCE

Propose de :
SERVIR
Et de vivre une Règle sous un Maître :

LE CHRIST

DANS UNE MAISON - COMMANDERIE
pour :
AIDER
ceux qui sont dans le besoin :

- Les pélerins
- Les pauvres
- Les veuves et les veufs
- Les orphelins

ACCUEILLIR
- Les visiteurs
- Les passagers
- Les Hôtes
- Les familiers




PRÉSENTATION DE L´OBSERVANCE

Les Compagnons d´armes du CHRIST et de la SAINTE TRINITÉ sont nés d´une restauration et du retour aux sources pour l'´institut de Chevalerie régulière.

A Rome en 1961, au cours de la première session du Concile, en France en 1967, dans l´ombre de grandes abbayes bénédictines et cisterciennes enfin en 1970, ayant reçu des lettres du Conseil des Ordres de Chevalerie régulière, ils décident de regrouper leurs activités autour de Maisons Régulières où ils mènent leur vie selon la tradition Bénédictine.

Elle offre aux hommes et aux femmes et aux jeunes, de vivre et de partager plusieurs fois par an la vie des Chevaliers réguliers.

FONDATION

L'Observance a été réactualisée, dans la deuxième moitié du XXème siécle, en une compagnie qui s'inspire des traditions anciennes de la Chevalerie régulière bénédictine et, entre autres, de la tradition calatravaise , tout en répondant aux besoins des temps présents.

COMPOSITION

Cette compagnie comprend des laïcs catholiques, conseillés et suivis dans leur recherche par des religieux de la famille bénédictine. Elle se compose de plusieurs états de vie :

- De la vie consacrée conventuelle - les postulants y vivront d'une manière progressive les engagements requis par la vie communautaire dans l'Observance, adoptant en privé tous les engagements découlant de la conversion des moeurs selon la Règle de Saint Benoît et les constitutions de l"Observance.

- Des clercs ils peuvent s'y engager comme " chapelain " et " servir à charité " pour un temps limité, ou à titre définitif comme " chapelains conventuels ".

- Des " hostaliers " - ce sont ceux qui optent pour l'état de mariage, pris en accord commun du foyer. Ils y pratiqueront toutes les règles de la morale catholique conformes à cet état, élèveront leurs enfants dans les mêmes principes, se référant à l' icône de la Sainte Famille, méditant ensemble les pélerinages qu'elle effectua à Bethléem, dans la fuite en Egypte, le retour à Nazareth et les montées à Jérusalem, et en particulier l'Evangile de l'Enfance.

- Des coopérateurs associés, qui est un état temporaire : ce sont des célibataires qui ne sont pas encore engagés dans un état de vie définitif et cheminent dans le même esprit, à leur propre rythme. Durant ce temps, ils pratiquent notre spiritualité et notre style de vie, pour des périodes plus ou moins longues, autant que leurs études et leur travail le leur permettent. Le jour où il le veulent, ils opteront pour l'un ou l'autre état de vie définitif dans l'Observance.

L'IMPLANTION

Les Membres ont pour centre de gravité une implantation animé par ceux qui vivent en conventuels.

L'Observance, là où elle se trouve, agit par l'engagement de ses membres, pour répondre aux besoins locaux qu'ils rencontrent, comme par exemple : l'encadrement de groupe de jeunes, de troupe scoute, l'animation liturgique, l'oeuvre d'assistance juridique, le partage de vie avec des familles défavorisées, etc..., chacun ayant le souci de répondre aux besoins les plus proches.

Rappelons cependant que notre compagnie - qui veille à la défense de la chrétienté - n'est pas " hospitalière " mais " combattante et aumonière "; elle réserve ses disponibilités en hommes et en moyens à ramener la Paix en réduisant autour d'elle toutes les causes de discorde et les injustices ( cf. " Pacem in terris "), car la Chevalerie est essentiellement une institution de pacification. Ainsi, la " Trève de Dieu, la Paix de Dieu, la Chevalerie " sont trois institutions pensées par l'Eglise pour réduire les méfaits du péché, qui est guerre à Dieu et provoque la division, la guerre et toutes les oeuvres de mort du Malin.

LA REGLE

Elle est celle de Saint-Benoît adaptée par une constitution d'Observance et un règlement dit " Coutumier ", qui ont des points communs avec ceux des " Oblats " ou des " Convers " anciens.

LA SPIRITUALITE

Elle est celle du " Pélerinage ", cheminement à petits pas au travers de l'inconnu, et du désert, vers le " Saint Royaume de Paix ", là où se trouve la " Jérusalem d'en haut dont le Temple est l'Agneau ". Elle est aussi celle de " l'Edification du Temple " qu'en N.S.J.C. nous construisons en nous, petit à petit, en nous corrigeant.

L'ACTION

Expérimenter pour guider les autres...

- D'abord la prière communautaire et privée, la méditation de l'exemple du Christ et de Notre-Dame du Temple, réalisé par son " Fiat ", son "Oui " à la volonté du Père, dans la contemplation du mystère de la Sainte Trinité présente dans le Temple.

- L'attention à faire oeuvre de Dieu - pour Dieu seul - en s'exerçant à l'obéissance, qui est le premier degré de l'humilité menant à la Vérité et à l'Amour. De cela découleront toutes les activités de service qui privilégient les pélerins pauvres et faibles que nous sommes tous peu ou prou, les veuves, les veufs et les orphelins que nous devenons tous un jour ou l'autre.

- L'attention à veiller à ce que la liberté d'accès aux Lieux Saints, qui ne sont pas que des lieux physiques, ne soit pas impossible.

- L'attention à veiller au maintien de tout ce qui relève du Verbe, combat sémantique, et à réagir contre tous les mensonges et les falsifications de l'information.

- L'attention à veiller à l'intégrité de l'enseignement religieux, qui fait partie des biens que les chrétiens reçoivent en héritage du Christ, et à mettre en garde contre les faux guides et les fausses pistes qui ne mènent pas au Saint Royaume.

LE BUT

La construction du Temple selon le dessein de l'Observance procède de la Loi divine et de notre foi en l'humanité et en la Divinité du Christ. Elle n'a de raison d'être pensée et mise en oeuvre qu'à partir de ce postulat.

Son objectif concerne l'homme en son existence terrestre.

La finalité de l'Observance :

- C'est de réconcilier l'homme avec Dieu afin que ce dernier fasse en Lui sa demeure et le transforme en Temple.

- C'est en le guidant sur les voies d'accès aux Saints Lieux au cours de son pélerinage sur cette terre que l'Observance agit.

- C'est en aidant l'homme à reconnaître Jésus-Christ vrai Dieu et vrai Homme (véritable humain), qu'elle parviendra à sa fin, la liberté d'accès au seul véritable Lieu Saint, pour les frères en imitant le Christ dans leurs vies et leurs morts au service du prochain, l'exemple du Maître suprême.

- C'est ainsi que l'on protège les pélerins en les aidant à accomplir positivement leurs " passages " sur terre pour gagner la Jérusalem d'en haut.

- C'est sous l'influence trinitaire que s'effectue ce cheminement par la purification de son corps et de son âme, ainsi chaque frère pélerin rejoint le Dieu unique en Trinité.

- C'est en suivant le seul guide véridique Jésus-Christ Verbe de Dieu Incarné en l'humain véritablement voulu de la Divinité qu'avec l'aide du Saint Esprit les frères et les pélerins gagnent le Saint Royaume.

- C'est forgé par les deux commandements d' Amour et de Vérité que l'homme devient humain, commme fils adoptif, il se reconstruit harmonieusement et devient, petit à petit " pierre vivante "; il s'insère alors parfaitement dans la Jérusalem d'en haut dont le Temple est l'Agneau, lequel est le Christ. S'il réussit, le frère apportera sa pierre à l'édification de la Jérusalem qui viendra du Ciel, au temps choisi par Dieu.



" NE SAVEZ - VOUS PAS QUE VOUS ÊTES LES TEMPLES DE L´ESPRIT SAINT "





RETOUR EN HAUT DE PAGE



RETOUR A LA PAGE DE GARDE



RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL